Une toute première fête des semences à Verdun!

La toute première fête des Semences de Verdun aura lieu le samedi 11 mars de 10 h à 15 h aux serres municipales, sur les bords du fleuve.

« Cet événement représente une belle opportunité d’acheter des graines indigènes biologiques, d’obtenir des conseils pour cultiver son jardin et de soutenir l’agriculture urbaine à Montréal, explique Tereska Gesing, de Semis Urbains. En plus de la vente de graines, il y aura au programme des ateliers pour aider à planifier sa saison de jardinage. Les visiteurs pourront aussi se procurer du compost, de l’engrais biologique et d’autres produits de jardinage pour partir la saison du bon pied. »

Mme Gesing fait partie des organisateurs de cette fête des semences, qui réunit entre autres Grand Potager et la ferme coopérative Tournesol. Les meilleurs grainetiers et agriculteurs urbains de Montréal seront représentés. La Bibliothèque de Kahnawake, qui a développé un programme d’échange de semences, participera également à l’événement. Profitez-en pour troquer vos graines contre des semences indigènes biologiques!

La fête des semences de Verdun marquera la première participation du Grand Potager à un événement officiel. Grand Potager est un organisme à but non lucratif regroupant des spécialistes de l’agriculture urbaine et des experts dans les enjeux locaux de sécurité alimentaire. Parmi ses membres, ce regroupement compte la Maison de l’environnement de Verdun, le centre communautaire Dawson, la Coopérative Abondance Urbaine Solidaire (CAUS), Un plant de tomate à la fois et la Mission du Sud-Ouest. Tous ces organismes tiendront des kiosques d’information et donneront des présentations dans les serres le samedi 11 mars. Cette fête des semences sera aussi l’occasion pour le Grand Potager de mener sa première collecte de fonds grâce à la vente de graines, emballées gratuitement à Verdun par l’entreprise d’insertion sociale Amalgame.

Les serres municipales de Verdun sont situées au 7000, boul. Lasalle, sur les bords du fleuve, en face de l’höpital Douglas.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *